CEIBAL✈JAM

✔ Voyages ✔ Tourisme ✔ Séjours

La destination idéale pour cet été

Avec l’arrivée des vacances, il est habituel que nous en profitions pour visiter des endroits où nous ne pouvons pas aller pendant l’année. Les îles sont, en ce sens, l’une des destinations les plus prisées. Ce sont des lieux paradisiaques, loin du stress et de la vie quotidienne, et c’est pourquoi ils sont de plus en plus souvent la destination préférée de nombreuses familles. En même temps, en Espagne, nous avons la chance d’être entourés d’îles merveilleuses : du nord au sud et de l’est à l’ouest. En fait, pratiquement tout le long de la côte espagnole, on trouve de bons exemples de ce type de paysage naturel, comme les îles Cíes.

Situées sur la côte atlantique, les îles Cíes se trouvent dans les célèbres Rías Baixas galiciennes, d’une beauté incontestable. La preuve en est le nombre énorme de visites qu’ils reçoivent année après année. Et cette année 2019 ne semble pas changer la donne : dans les semaines précédant Pâques, les billets ont atteint leur limite, ayant été réservés 4 000 fois à l’avance. Ces îles ont reçu le titre de parc national et sont donc protégées. Par conséquent, si nous envisageons de les visiter, il est conseillé de réserver notre billet de bateau le plus tôt possible, afin de s’assurer qu’ils ne seront pas épuisés. Mais qu’y a-t-il de si spécial dans ces îles pour que tout le monde veuille les visiter ? La réponse est multiple, car plusieurs facteurs les rendent si attrayants.

Il n’est pas toujours possible de visiter un parc naturel et d’y passer la nuit. Cela est cependant possible sur les îles Cíes, ce qui nous permet de nous immerger complètement dans son atmosphère insulaire. Bien que de nombreux visiteurs décident de n’en profiter que pendant la journée, la vérité est que passer la nuit là-bas est une idée pleine de magie. Non seulement parce que c’est une île et tout le symbolisme qui va avec, mais parce qu’en y passant plus de temps, on peut vraiment comprendre ce qu’est, ou plutôt ce qu’était, la vie là-bas : séparée de la péninsule, communiquée uniquement par bateau, en pleine nature et en plein air, etc.

Flore et faune à l’état pur

Ces deux éléments sont sans aucun doute deux des points forts des îles Cíes. Des animaux et des plantes sur terre, dans l’eau, sous une multitude d’espèces et de formes. Ces îles abritent le goéland leucophée, des loutres, des fous de Bassan, des faucons pèlerins, des paiños, des lézards et des lézardes, des hérissons et une longue liste d’autres animaux. Il en va de même lorsque l’on parle de sa flore parmi laquelle on peut trouver des espèces qui nous seront familières, comme le châtaignier, mais aussi d’autres moins fréquentes comme le Le herba namoradeira (lovegrass) ou le fenouil de mer, entre autres.

La vie de la terre dans l’isolement

Passer du temps sur ces îles nous permet de remonter dans le temps et d’imaginer ce qu’était la vie là-bas il y a 50 ou 100 ans. À cette époque, les communications avec la péninsule étaient beaucoup moins fréquentes qu’aujourd’hui, ce qui rendait la vie sur l’île encore plus particulière. Une vie de survie, d’isolement et de grande spiritualité.

Avatar

Julien

Revenir en haut de page